Celine WESTENDORFF notre N°500 d’Allemagne

 

Interview avec Céline Westendorff, 21 ans

 

Passser quelque temps à étranger, c’est le rêve de beaucoup de personnes. Afin de faire des experiences vraiment différentes et de faire la connaissance avec son pays voisin, la jeune allemande Céline Westendorff a decidé de vivre et travailler six semaines en France.

Question: Céline, qu’est-ce que tu fais en France et qu’est-ce qui t’a motivée à candidater pour un séjour de stage en entreprise en France?

Réponse: Je participe au programme Mobilité Européenne AZUBI MOBIL qui a été organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Berlin. En Allemagne, je fais une apprentissage avec la  société Deutsch Telekom. Il y avait beaucoup d’autres apprentis qui étaient allés à l’étranger, mais ils avaient fait des stages à Malte. Ils ont dit qu’ils s’étaient bien amusés.

Et pourquoi est-ce que tu as choisi la France au lieu de Malte?

Au début, j’ai voulu aussi aller à Malte mais les collaborateurs de la Chambre de Commerce et d’Industrie ont remarqué que je peux parler français donc ils m’ont conseillé d’aller dans le Sud de la France. Cela n’était pas un problème pour moi. Mon patron était également d’accord et il m’a donné six semaines de libre.

Qu’est-ce que tu espères de ce séjour en France?

Je voudrais faire des experiences differentes, surtout concernant le travail quotidien. J’espère que je peux comparer les méthodes de travail en Allemagne avec celles de la France et peut-être améliorer mon travail en Allemagne.  En plus, je me réjouis de l’échange culturel avec les français et je voudrais améliorer mes compétences linguistiques. Je veux être capable de parler français si bien que je pourrai réussir un test de français commercial et économique.

Comment s’est passé ta première semaine en France?

Très bien. Le cours de français se sont passé très bien. Quand j’arrivais à Perpignan, tout le monde était gentil et très sympa. Le cours n’était pas trop difficile. Je n’étais pas dépassée. Cela m’a rendu service que les autres étudiants ne puissent pas parler français parfaitement non plus. On se sent mieux si les autres doivent apprendre aussi. Et puis, j’ai passé un bon moment à Perpignan parce que nous sommes sorties souvent, nous sommes allés à la plage et nous avons mangé des Tapas. C’était super. 

 Pourquoi Céline est elle notre numéro 500 ??!

Céline WESTENDORFF est la cinq-centième (n°500 ) bénéficiaire envoyée dans le cadre du  programme de Mobilité Européenne AZUBI MOBIL par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Berlin.

http://www.ihk-projekt.de/html/473-Azubi-Mobil

http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6767#.UfvMm6xZgjw

 

Dans le cadre de ce programme Leonardo da Vinci, la CCI de Berlin envoie des étudiants apprentis dans toute l’Europe et en France en particulier où ALFMED est son unique partenaire depuis 5 ans.

Durant son programme de 6 semaines  : du 28.07 – 07.09.2013 ; Céline a suivi un cours intensif de 15 heures de Français, un atelier de pérparation à son entretien en entreprise et des sorties culturelles.

Du 5/8/13 au 6/9/13, elle fera son stage dans l’agence d’Interim ENTHALPIA MENWAY en tant qu’assistante Ressources Humaines et Recrutement ; en complément de son expérience à Deutsche Telekom.

 

La CCI de Berlin envoie de façon régulière et toute l’année de nombreux étudiants apprentis qui bénéficient des bourses Leonardo. Leur compétences professionnelles et sociales sont évaluées par leur Tuteur d’entreprise à l’aide d’un outil spécialement développé qui s’appelle MOBEX et qui a été réalisé dans le cadre de sa longue collaboration avec ALFMED.

Cet interview a été réalisé par Angela NEUMANN – stagiaire de la Semaine du Roussillon – stagiaire de l’Indépendant – Perpignan
Juillet 2013